Encyclopédie de la création de jeux

Le principe des variables

Dans le premier chapitre, vous avez pu réaliser un premier petit jeu qui fontionne entièrement. C’était plutôt simple, pas vrai ? Je vous propose de continuer sur cette lancée : on va voir comment ajouter de l’interaction et des mécaniques de gameplay à votre jeu, en utilisant les variables. Qu’est-ce que c’est, me dites-vous ? Vous le saurez dans un instant.

Dans Ren’Py, il y a deux langages qui se mélangent. Jusqu’ici, nous avons vu le langage propre à Ren’Py, qui propose des commandes très simples telles que scene, play music, etc. Lorsque ces commandes ne suffisent plus, on peut utiliser le Python, un langage dont vous avez peut-être entendu parler puisqu’il est utilisé dans le jeu vidéo et dans le monde scientifique par exemple.

Grâce à ce langage de script, vous pouvez modifier votre jeu en profondeur pour créer de nouvelles interfaces, des mini-jeux, et plein d’autres choses. Vous vous demandez peut-être jusqu’où on peut aller ? Eh bien pour vous donner une idée, sachez que le launcher Ren’Py a été réalisé avec Ren’Py lui-même ! Etonnant non ?

Dans ce chapitre, nous allons écrire du Python pour créer des variables. Une variable a un nom et une valeur qui est stockée à l’intérieur.

ma_variable = valeur

Dit comme ça, c’est un peu… abstrait. Concrètement, vous pouvez stocker plusieurs types de valeurs dans une variable. Vous pourriez y mettre un nombre entier :

niveau = 12

Ou bien y stocker du texte :

prenom = "Aurélien"

Votre variable peut aussi être un booléen, cela signifie qu’elle peut valoir vrai ou faux (True ou False) :

mode_tutoriel = True

Ce sont les trois types de variable que l’on va utiliser dans ce chapitre. Il en existe bien d’autres : les nombres décimaux, les tableaux… Mais je n’ai pas envie de vous ennuyer avec la théorie pour le moment ! Passons à la pratique !

Etape suivante


Dernière mise à jour le 23 avril 2020